Résultats académiques

 Principaux résultats

En 2013, les travaux de recherche conduits à Mines Douai ont donné lieu à 213 publications et communications, dont 98 articles dans des revues avec comité de lecture (soit un ratio de 1.5 par docteur) et 6 participations à ouvrage.

20 thèses et 2 HDR ont été soutenues en 2013. 10 étudiants universitaires ont effectué leur stage de Master recherche dans les laboratoires de l’Ecole. Par ailleurs 21 nouveaux doctorants ont été recrutés sur l’année universitaire 2013/2014.

Projets de recherche emblématiques 

Dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, l’Ecole participe aux projets labellisés suivants :

- « CaPPA » : Laboratoire d’Excellence dans le domaine des Physiques et de la Chimie de l’Environnement Atmosphérique.
- « IFMAS » : Institut pour la Transition Energétique (ex Institut d’Excellence en Energie Décarbonnée - IEED) dans le domaine
des matériaux biosourcés.
- « RAILENIUM » : Institut de Recherche Technologique (IRT) dans le domaine du transport ferroviaire.
- « RIC » : Plate-Forme Mutualisée d’Innovation (PFMI) Retail Innovation Center, une plate-forme d’innovation dédiée au commerce
du futur, portée par le PICOM.
- « FIABILIN » Projet de R&D Structurant des Pôles de Compétitivité (PSPC) sur ‘l’industrialisation des composites thermoplastiques
bio-sourcés hautes performances à renfort en fibres de lin : contribution à l’émergence d’une filière du lin technique dédiée en France’, co-labellisé par les pôles Mov’éo et EMC2.
- « SINFONI » PSPC sur la ‘structuration d’une filière fibres végétales techniques (lin, chanvre) à usage matériaux, co-labellisé par les pôles de compétitivité IAR, Fibres, Techtera et UP-Tex.


Quatre contrats ANR étaient actifs en 2013 :
- NUMTISS, labellisé par le pôle de compétitivité UP-Tex, retenu au programme MatetPro sur la modélisation du procédé de tissage des renforts fibreux.
- MEGATOX, piloté par le Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement du CEA/CNRS, sur la caractérisation et la toxicité des aérosols dans les mégacités.
- RAMPE, piloté par l’Ecole Polytechnique, sur la régénération de matériaux adsorbants sous exposition plasma.
- ECOREB, piloté par l’Institut pour la Recherche appliquée et l’EXpérimentation en génie civil (IREX), sur l’Influence de l’humidité des granulats recyclés sur le comportement à l’état frais et durcissant des mortiers et des bétons (en partenariat avec Mines Alès).


Trois projets de recherche et d’innovation ont démarré en 2013 dans le cadre des pôles de compétitivité :
- Le projet BALLOO, porté par Pronal, labellisé par Up-Tex et TechTera, sur la conception d’un démonstrateur de réservoir souple plus résistant au phénomène de crash, ainsi qu’à l’auto-obturation suite à un impact balistique.
- Le projet FIABILIN portant sur l’industrialisation des composites thermoplastiques bio-sourcés hautes performances à renfort en fibres de lin et l’émergence d’une filière du lin technique dédiée en France, co-labellisé par les pôles de compétitivité Mov’éo et EMC2.
- Le projet SINFONI portant sur la structuration d’une filière fibres végétales techniques (lin, chanvre) à usage matériaux, co-labellisé par les pôles de compétitivité IAR, Fibres, Techtera et UP-Tex.

Ceci porte le nombre de projets labellisés par les pôles et actifs en 2013 à 17.

Dans le domaine des sédiments, l’école participe avec des acteurs régionaux au projet Sédimatériaux, qui est une démarche fédérative à l’échelle nationale ayant pour ambition d’apporter une réponse adaptée à la problématique de la gestion et de valorisation terrestre des sédiments de dragage portuaires et fluviaux. Il vise notamment à proposer aux gestionnaires des zones maritimes et fluviales des outils opérationnels de gestion des sédiments et à faire émerger et conforter au niveau national de nouvelles filières économiques de traitement et de gestion des sédiments dans un cadre environnemental maîtrisé. Un projet de chaire sur l’économie circulaire des sédiments (ECOSED) a été lancé au 2ème semestre 2013 ; la signature de la convention de création de cette chaire a eu lieu le 2 avril 2014.


Concernant le 7ème PCRD, le projet MADMAX sur l’utilisation de textiles avancés pour le renforcement structural de pièces dans des applications nécessitant un faible poids a démarré fin 2013. Ceci porte à 6 le nombre de projets actifs en 2013 du FP7 avec :
- Le projet DEFI-VOC du programme FP7/PEOPLE-2011/CIG qui a pour objectif de développer un outil analytique original et de le déployer sur le terrain pour mesurer les espèces organiques gazeuses, caractériser leurs sources et identifier d’autres espèces qui interviennent dans
les schémas réactionnels atmosphériques.
- Le projet INFUCOMP sur la simulation de la fabrication de pièces en composites.
- le projet MAPICC3D coordonné par l’ENSAIT a été retenu fin 2010 et a débuté début 2012 sur de nouvelles technologies de fabrication
de préformes textiles 3D destinées au renforcement des composites structuraux.
- Les 2 contrats ERA-NET CrossTexNet sur le développement de systèmes polymères multifonctionnels : HYDRAX et SUFRENOV, ce dernier étant piloté par Mines DOUAI.


Dans le cadre du programme Interreg IV, 4 contrats étaient actifs en 2013 :
- SETARMS : valorisation des sédiments marins aux travers de techniques de traitements durables et environnementales.
- NAVARE : mise en oeuvre des nanocomposites en vue de la valorisation et de la compatibilisation de matériaux plastiques recyclés.
- GeDSeT : gestion des sédiments transfrontaliers, projet de recherche cofinancé également par la Région, l’Etat, l’ADEME et VNF.
- PRISMA : traitement et valorisation des sédiments de dragages fluviaux en génie civil.


Par ailleurs, dans le cadre du programme 2012 de l’Institut Carnot, 2 nouvelles actions ont démarré en 2013 et une autre action
doit débuter début 2014.

Outre les projets évoqués précédemment sur financement public, plusieurs contrats financés directement par des industriels peuvent être cités :
- Une thèse CIFRE avec VALEO sur l’intensification passive des échanges thermiques par production et gestion optimisées d’écoulements secondaires.
- Une thèse CIFRE avec ARC International sur l’optimisation de l’efficacité de transferts thermiques (sujet précis confidentiel).
- Une thèse CIFRE avec TERA sur le développement d’un capteur passif pour la mesure des COV.
- Une thèse CIFRE avec le CETIM sur la mise en oeuvre de résine polyamide fluide pour fabriquer des pièces de forme complexe en composite thermoplastique.
- Une thèse CIFRE avec SOLVAY sur la valorisation de sédiments traités (codirection avec Albi).
- Une thèse avec l’institut technologique du froid INNOCOLD sur le vieillissement accéléré de matériaux métalliques soumis à
des sollicitations thermiques et mécaniques.

 

Liste des publications et communications