Historique

Créée en 1878 pour former des maîtres-mineurs, Mines  Douai s’est transformée fondamentalement à partir des années 60 pour faire face à la récession charbonnière. Au cours de ces 40 dernières années, elle s’est adaptée en permanence pour répondre aux besoins des entreprises et de la société.

1965 : Elle devient école d’ingénieurs généralistes en proposant 2 options d’approfondissement : Bâtiment-Travaux Publics et Mécanique-Métallurgie. La durée des études est fixée à 4 ans, jalonnée de 5 stages obligatoires en entreprises. Le diplôme attribué par l’Ecole est habilité dès 1966 par la Commission des Titres d’Ingénieur.

Années 70 et 80 : A partir de la demande industrielle et des besoins en ingénieurs formés, l’activité de recherche se développe au milieu des années 70, d’abord dans le domaine du BTP et de la Mécanique-Métallurgie, puis de l’environnement (1973), de l’énergétique industrielle (1975), de la technologie des polymères et composites (1984), de la métrologie-qualité (1986)...

Un incubateur technologique destiné à soutenir les projets de création d’entreprises innovantes est créé en 1985.

Années 90 : La recherche se structure autour de 3 thématiques :
- Matériaux et Procédés,
- Environnement et Energie,
- STIC et Génie Industriel.

En 1997, elle participe à la création à Douai du Centre National de Recherche sur les Sites et Sols Pollués.

Côté enseignement, à travers 8 options, l’Ecole propose à ses élèves un approfondissement dans ses domaines de compétence (Environnement et Industrie, Génie Civil, Génie Energétique, Ingénierie Mécanique, Ingénierie de la Qualité, Productique, Technologie des Polymères et Composites, Ingénierie des Systèmes d’Information et de Communication), ainsi que la possibilité de se préparer, via les filières, à des fonctions particulières de l’entreprise (commerciale, internationale, entrepreneur, recherche, management stratégique de l’entreprise, expertise juridique et technique de l’environnement).

Parallèlement, les relations internationales se développent, que ce soit pour la formation des élèves-ingénieurs ou les travaux de recherche.

Années 2000 :

L’Ecole multiplie les innovations pédagogiques : mise en place de l’apprentissage par problèmes, de la pédagogie par projets, de cours en ligne en présentiel ou à distance...

En matière de recherche, elle développe activement des partenariats nationaux ou internationaux et participe à la structuration des pôles de recherche au niveau national (environnement, ferroviaire...).

Elle participe au lancement de l’Institut du Management des Risques et de la Performance de l’Entreprise (IMRPE), pôle de compétences dans le domaine du management des risques, de la qualité, de la sécurité et de l’environnement destiné aux entreprises, institutions et établissements d’enseignement supérieur.

Elle accélère son ouverture à l’international dans le cadre du plan d’action international du Groupe des Ecoles des Mines.

 

Aujourd’hui… et demain :

Depuis le 1er mars 2012, Mines Douai fait partie de l'Institut Mines-Télécom, qui rassemble aujourd’hui 12 000 étudiants, 8000 élèves-ingénieurs, soit 7 % des ingénieurs diplômés chaque année. Grâce à l’Institut Mines-Télécom, les 10 écoles membres adoptent progressivement un véritable comportement de groupe. De nombreuses réflexions en vue de mettre en œuvre des actions communes sont ainsi lancées depuis plusieurs mois. L’un des plus concrets et des plus visibles a notamment été le changement de logo pour les Ecoles des Mines, au cours du premier semestre 2013. C’est une avancée significative contribuant à renforcer l’image de l'Ecole et du groupe.

Mines Douai a également adopté une stratégie et un plan d’actions associé. D'ici 2017, En matière d’enseignement, l'Ecole poursuivra l’amélioration du volet qualitatif des recrutements et de la formation. Au minimum 350 diplômes/an devraient être délivrés dès 2016, dont au moins 300 diplômes d’ingénieurs et 25 de docteurs.

Concernant la recherche, le développement de partenariats pertinents pour une recherche orientée vers  l’industrie, reconnue académiquement, et assurant des ressources à l’Ecole est une priorité. L’innovation et le transfert de technologies ne seront pas en reste puisque Mines Douai ambitionne de devenir un Centre de référence pour les entreprises régionales, par l’accueil de davantage de projets de création d’entreprises qualitatifs et par le partage de savoir-faire au service des entreprises, notamment des PME. Tout cela passe par une gestion performante de l’Ecole, par une optimisation des moyens humains et financiers, au travers notamment de la recherche de nouvelles ressources financières. La mise en place de partenariats privilégiés avec des entreprises ciblées en fait partie. Cela a été le cas en 2012 avec la société Colas, leader mondial de la construction de routes, avec laquelle nous nous sommes engagés pour 3 ans renouvelables en octobre. Cela sera encore le cas très prochainement avec d’autres partenaires de renom.