L’interculturel au cœur de nos enseignements

Omniprésente dans l’exercice de toutes les activités économiques, la dimension internationale s’est imposée comme un élément majeur et incontournable de  l’enseignement dispensé à  Mines Douai, notamment dans le domaine des langues et des sciences humaines et sociales.

L’internationalisation, c’est bien sûr celle des marchés, des produits, des normes, mais ce sera surtout celle de la vie quotidienne de nos élèves-ingénieur. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons, dès leur entrée à l’Ecole, leur apprendre à penser international, à être attentifs à la culture de chaque pays, ouverts aux différences. En un mot, être prêts à travailler à l’étranger et avec l’étranger.

 

Des séminaires et cours tout au long de l’année

Forte de son ancrage au sein de la direction internationale, l’Unité Langues propose un  certain nombre d’enseignements spécifiques et adaptés, préparant très concrètement nos étudiants à la mobilité.

En 2ème année, les étudiants ont eu la possibilité de suivre plusieurs séminaires (21 heures chacun) en anglais, liés aux sciences humaines et sociales mais comprenant toujours une forte dimension interculturelle : marketing international, négociations internationales, géopolitique, approche interculturelle

En 2ème année toujours, un cours hebdomadaire a permis aux étudiants d’aborder l’interculturel en entreprise, au sein d’équipes multinationales. L’idée était de les amener à comprendre comment créer les relations de confiance, éviter des conflits, des malentendus, des confusions dans un contexte professionnel international. Par le biais, entre autres, de vidéos, ils ont ainsi pu procéder à des analyses de comportements ou encore repérer les incompréhensions culturelles susceptibles d’entraver toute coopération fructueuse.

 

Des ateliers de reportages interculturels

Avec 28% d’étudiants internationaux, Mines Douai cherche à favoriser les échanges interculturels entre ces étudiants français et étrangers. L’objectif de certains ateliers de 2ème année était justement de permettre aux étudiants d’appréhender l’interculturalité en situation professionnelle.

Les étudiants français, chinois et brésiliens ont ainsi eu l’occasion de travailler ensemble autour d’un projet commun : la réalisation de reportages vidéo en langue anglaise  sur des sujets variés tels que les nouvelles tendances culturelles et sociologiques en France, en Chine et au Brésil.

Lors de ces ateliers, les étudiants ont ainsi pu :

  • Approfondir leur maîtrise de l’expression écrite et orale de la langue anglaise
  • Communiquer en anglais dans un cadre professionnel
  • Identifier leurs propres valeurs culturelles pour mieux comprendre celles des autres
  • Acquérir des compétences en matière de gestion de la différence culturelle dans le cadre de la réalisation d’un projet commun
  • Remettre en cause leur vision ethnocentrique et leurs représentations stéréotypées de l’Autre.

 

Le Français Langue Etrangère, un exemple d’interculturalité

Avec plus de 300 élèves étrangers issus d’une quarantaine de nationalités présents sur le campus, le brassage interculturel est une réalité, qui fonctionne à double sens. Il nous apparait essentiel que nos étudiants internationaux profitent pleinement de la dimension interculturelle en leur proposant notamment des cours de Français Langue Etrangère (FLE). Non seulement ces cours sont obligatoires, mais ils sont considérés à Mines Douai comme une véritable LV2, comportant le même nombre d’heures et de crédits que pour les étudiants français.

 

 

Découvrez également :


- Les contenus des cours de langues (LV1, LV2, LV3)

- Les actualités de l'Unité d'Enseignement Langues et Cultures Internationales

 

Retour à la page d'accueil de l'UE Langues et Cultures Internationales