Financement

La FCD et la FCDD s'adressent à des Techniciens Supérieurs possédant au moins 3 ans d'expérience professionnelle. Pour la durée de la formation en École, les élèves peuvent prétendre à une prise en charge financière, selon leur situation professionnelle.

Cas d'un candidat SALARIÉ

1. Plan de formation de l’entreprise

L’employeur choisit les salariés qu’il envoie en formation. Ce choix peut faire suite à une demande individuelle de l’intéressé. Pour cela, il est conseillé de présenter et de motiver votre projet de formation auprès de votre employeur. La prise en charge financière de votre rémunération peut entrer intégralement dans le cadre du plan formation de l’entreprise. Le co-investissement réduction du temps de travail (compte épargne-temps) ou bien encore le capital temps formation sont des modalités particulières du plan de formation pour une prise en charge partielle.

L’entreprise peut bénéficier d’aides publiques sous certaines conditions, auprès de la DIRECCTE.

2. Congé individuel de formation (CIF)

Le congé individuel de formation est une autorisation d’absence, rémunérée sous certaines conditions, qui a pour but de permettre à un travailleur de suivre , pendant le temps de travail, une formation de son choix, indépendamment du plan de formation de son entreprise.

Différentes possibilités peuvent se présenter :

  • CIF rémunéré
    • totalement ou partiellement par un organisme collecteur agréé au titre du CIF (OPACIF),
    • totalement ou partiellement par un organisme collecteur agréé en tant que fonds d’assurance formation (FAF),
    • totalement ou partiellement par l’employeur.
  • CIF non rémunéré. Dans ce cas, le salarié bénéficie d’une simple autorisation d’absence. Les cotisations légales de sécurité sociale peuvent être prises en charge par l’État. Le candidat dans cette situation peut choisir de démissionner. Il pourra alors bénéficier d’une prise en charge par l’État dans le cadre du régime public de rémunération des stagiaires, dans la limite des quotas fixés à l’École.
  • Congé de formation professionnelle. Les Agents de l’État, et des établissements publics de l’État n’ayant pas le caractère industriel et commercial, peuvent bénéficier du congé de formation professionnelle.
Conditions du CIF
  • Justifier d’une ancienneté de 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle qu’ait été la nature des contrats de travail successifs dont 12 mois dans l’entreprise (tous établissements confondus). Dans les entreprises artisanales de moins de 10 salariés, la durée de l’ancienneté est portée à 36 mois, dont 12 dans l’entreprise.
  • Aucune condition d’ancienneté n’est à remplir pour les salariés nouvellement embauchés dans une entreprise, précédemment victimes d’un licenciement économique, et qui n’ont pas suivi un stage de formation entre leur licenciement et leur réembauche.
  • Des conditions particulières sont fixées pour les salariés ayant acquis leur ancienneté en travaillant sous contrat à durée déterminée et pour les salariés des entreprises de travail temporaire.
  • Un délai de franchise doit s’écouler entre deux CIF demandés à l’initiative du salarié dans une même entreprise.
Démarches
  • Demander une autorisation d’absence dans le cadre du CIF auprès de l’employeur : cette demande, présentée sous forme écrite, doit indiquer la date de début du stage, la durée, la désignation de la formation et le nom de l’organisme de formation. Elle doit parvenir à l’employeur au plus tard 120 jours avant le début de la formation. Celui-ci est tenu de répondre dans les 30 jours suivant la réception de la demande. 
  • Demander très rapidement un dossier de prise en charge du CIF à l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (OPACIF) auprès duquel cotise l’entreprise.
  • Retourner le dossier de prise en charge du CIF à l’OPACIF avec l’autorisation d’absence établie par l’employeur.

Cas d'un candidat DEMANDEUR D’EMPLOI

Le candidat est invité à se rapprocher de Pôle Emploi pour demander une prise en charge de sa formation (Allocation Formation Reclassement ou autre).

N’hésitez pas à contacter le Service Formations d'Ingénieurs Généralistes pour tous renseignements complémentaires.

Tél : 03 27 71 20 27 - E-mail : admissions@mines-douai.fr