La filière entrepreneur

La filière entrepreneur a pour objectif de préparer les étudiants à une création, à une reprise d’entreprise ou à assurer la responsabilité concrète d’un projet nouveau dans le cadre d’une entreprise existante (entrepreneur ou intrapreneur).

Elle révèle les qualités d’autonomie, d’ouverture d’esprit et de créativité des élèves ingénieurs. Elle canalise la capacité à orchestrer un savoir collectif (interne ou externe à l’organisation) de manière à le décliner en actes complémentaires avec un but unique.

Elle peut utiliser l’ensemble des travaux personnels, stages, modules optionnels et projet de fin d’études dans un objectif unique de construction d’un projet personnel de l’élève.

Pour tous les élèves en tronc commun :

  • En 1ère année sensibilisation à l'entrepreneuriat (conférences, approfondissement au travers de cours au choix, stage technicien). Pour les élèves intéressés, un séminaire de sensibilisation à la création d’entreprises est organisé.
  • En 2ème et 3ème année, les élèves de la filière suivent des séminaires optionnels portant sur la sociologie des organisations et de l’innovation, la gestion de projet, la stratégie d’innovation et la propriété industrielle, la gestion financière et la simulation d’entreprise.

Pour les élèves volontaires pour intégrer la filière :

En 2ème année, les élèves motivés sont sélectionnés pour suivre la formation de la filière entrepreneur. La sélection est réalisée au cours d’un entretien, et au vu d’un dossier comprenant Curriculum-Vitae et lettre de motivation de l’élève. Les étudiants retenus devront, à la place d’une partie du cursus normal des autres élèves, bâtir un projet de création d’entreprise à partir d’un sujet qu’ils auront choisi ou à partir d’une « bourse d’idées » qui leur est proposée, et ce, dans le cadre d’une « formation-action ».

  • En 2ème année, on insiste notamment sur le bilan de compétences et l’étude de marché.
  • En 3ème année, en poursuivant l’étude de la même création d’entreprise, on finalise la réalisation du plan d’affaires avec l’aide de professionnels de la question étudiée (banquiers, juristes, Pôle-Emploi, INPI, ...).

Enfin, pour un futur créateur, le PFE (Projet de Fin d’Etudes) (6 mois) peut être utilisé pour étudier une partie technique du dossier avec l’appui des laboratoires de l’école et de son incubateur.