Placement des diplômés de Mines Douai : 87 % recrutés en moins de 2 mois, des salaires moyens en hausse (40,5 k€)

Comme chaque année, l’enquête « Premier emploi » de la Conférence des Grandes Ecoles livre une vision du placement de nos ingénieurs environ 6 mois après leur sortie. Le taux de réponse obtenu auprès de la promotion 2013, diplômée en octobre dernier, atteint 80 %.

Parmi ceux qui ont répondu et qui exercent aujourd’hui leur métier, 65 % ont décroché leur premier emploi avant le diplôme, un chiffre légèrement supérieur à celui de l’an dernier.  87 % des sondés ont été recrutés en moins de 2 mois et 93,5 % en moins de 4 mois.

Les ingénieurs diplômés de Mines Douai obtiennent très majoritairement un Contrat à Durée Indéterminée (82 %) et 97 % ont le statut cadre. En ce qui concerne la rémunération, le salaire brut annuel de nos élèves a de nouveau progressé cette année. Le salaire brut moyen global de la promotion 2013 atteint en effet 39 300 euros en France, et 50 700 € à l’étranger, ce qui correspond à un salaire moyen global (France et étranger) de 40 500 euros.

Environnement : colloque "Analyse de gaz" le 13 mai 2014

Mardi 13 mai 2014, une journée de colloque portant sur les avancées récentes en ANALYSE DE GAZ sera organisée Mines Douai par le Département S.A.G.E. (Sciences de l’Atmosphère & Génie de l’Environnement) et la société INTERSCIENCE.

L’objectif de cette journée, gratuite et ouverte à tous, est de permettre des échanges entre différents laboratoires, instituts et sociétés impliqués dans le développement et/ou l’utilisation d’instruments analytiques de pointe dédiés à la caractérisation de la phase gazeuse.

Trois thématiques seront principalement abordées :

- l’analyse de gaz à l’état de trace par micro-GC,

- l’analyse de gaz concentrés,

- les développements instrumentaux récents en spectrométrie de masse.

Dernières actualités
18/04/2014
Placement des diplômés de Mines Douai : 87 % recrutés en moins de 2 mois, des salaires moyens en hausse (40,5 k€)
16/04/2014
6ème Carrefour de la solidarité étudiante aujourd'hui à Lille