Ouverture en dernière année

De nombreuses possibilités d’ouverture

Les élèves de Formation Initiale peuvent étendre la possibilité de préparation à un métier dans le cadre de la réalisation de leur dernière année au sein d’une école partenaire française. Pour ces différentes formations, les places sont limitées et soumises à une sélection préalable de l’Ecole puis une sélection de l’établissement d’accueil. Deux types de cursus sont possibles et se distinguent par leur durée :

Cursus sur une année scolaire :

Les élèves autorisés effectuent leur 3ème année dans un autre établissement. Les résultats obtenus sont utilisés pour valider l’année et conditionnent l’attribution du diplôme de l’École. Les établissements partenaires sont :

Cursus bi-diplômant sur plus d’une année scolaire :

L’École a conclu deux partenariats de ce type :

  • le partenariat avec l’IFP School, Rueil Malmaison, permet aux élèves autorisés d’effectuer une spécialisation sur deux années scolaires. Les résultats de la première année de ce cycle sont utilisés pour valider la 3ème année et le diplôme de l’École. En fin de seconde année de spécialisation, les élèves obtiennent le diplôme d’ingénieur spécialisé de l’IFP School.
  • Le partenariat avec Audencia Nantes permet aux élèves autorisés d’effectuer un cursus bi-diplômant de 18 mois. À l’issue de cette formation, les élèves obtiennent le diplôme de Mines Douai et le diplôme Audencia Grande École.

 

Témoignage de Sébastien BOUILLET (promotion 2010), Ingénieur-Manager, qui a suivi sa dernière année au sein de l’école de management nantaise AUDENCIA. 

« L'opportunité d’une année à Audencia me permet de raccourcir mon projet de cursus de 6 mois : ma dernière année sera suivie d’un semestre de Projet de Fin d’Etudes (PFE), soit au total Bac +5,5 ans. A l’issue du PFE, j’obtiendrai un double-diplôme : celui de Mines Douai et celui d’Audencia.

On reproche parfois aux jeunes ingénieurs des lacunes en matière de gestion, de communication, ou dans la manière de vendre leurs projets. Avoir une double compétence ingénieur-manager permet de combler ces lacunes et d'être beaucoup plus rapidement opérationnel en entreprise. Les profils, capables de faire la jonction entre ces 2 visions dans l'entreprise, sont très prisés.

Les matières dispensées à AUDENCIA nous étaient inconnues mais nous permettent d'avoir un regard neuf sur le monde industriel et une analyse pertinente sur ce que l'on a vécu en stage. Nous avons aussi à présent davantage d'outils pour comprendre l’origine des difficultés économiques actuelles des entreprises. Cette expérience nous offre une ouverture d'esprit très complémentaire à nos connaissances acquises à Mines Douai. »

 

 

Interview de  Suzanne SHOARAEE, Élève ingénieur de Mines Douai (promotion 2014), en dernière année à EURECOM, école filiale de l'Institut Mines Télécom.

EURECOM est une grande école d’ingénieurs et un centre de recherche en Systèmes de Communications situé au cœur du campus SophiaTech, dans la technopole internationale de Sophia Antipolis.

 Après mes classes préparatoires je n’avais pas d’idées ni de domaines précis dans lesquels je souhaitais me spécialiser. J’ai donc choisi d’intégrer l’école généraliste des Mines à Douai. Pendant la première année de tronc commun, les cours m’ont permis de découvrir la plupart des domaines proposés en spécialisation en 2ème et 3ème année à l’école. Les matières étaient très diversifiées et allaient de la mécanique, à la chimie ou encore l’informatique et les sciences humaines. Cette solide base de connaissances m’a permis d’acquérir un regard nouveau et une certaine polyvalence. J’ai également pu préciser mes affinités envers l’informatique tout au long de l’année scolaire et cela s’est concrétisé par un premier stage de 3 mois en Italie autour des technologies du Web. Après cette année de réflexion et de maturation, j’étais certaine de vouloir suivre la majeure ISIC (Ingénierie des Systèmes d’Information et de Communications) et la mineure Systèmes embarqués et applications mobiles.

Quelles ont été les étapes qui vous ont menées à EURECOM ?

 Mines Douai propose de nombreuses possibilités de parcours hors école en France et à l’étranger en 2ème et 3ème années. J’étais intéressée par une mobilité en France en dernière année quand l’institut Mines-Télécom a été créé. Nous avons été conviés à une présentation et les nombreuses possibilités d’échange avec les écoles Télécom ont immédiatement suscité mon intérêt. En particulier, je me suis renseignée sur EURECOM à Sophia-Antipolis, la seule école d’ingénieur en France à proposer un cursus entièrement en anglais et très orienté à l’international avec plus de 70 % d’étudiants étrangers. L’opportunité d’étudier dans la première technopole d’Europe et de choisir tous mes cours à la carte m’ont séduit immédiatement. J’ai alors fait part de mon projet à mon responsable pédagogique et tout s’est fait très simplement et rapidement. Maintenant, je vis pleinement ma dernière année dans un cadre exceptionnel et multiculturel avec une équipe encadrante aux petits soins pour ses élèves. Cette expérience avec EURECOM est indéniablement un «plus» dans mon parcours. En effet, de nouvelles perspectives se sont offertes à moi puisque la formation dispensée à EURECOM m’a, par exemple, permis d’obtenir mon stage de fin d’étude chez ARM. Une spécialisation dans des domaines porteurs : les systèmes de communications et leur management.